Please reload

Articles récents

Le collectif propose une solution alternative à la carrière

27/04/2018

Ce jour, le collectif a adressé un courrier au Président-Directeur Général du Groupe Bouygues pour lui de demander d'annuler le projet défendu par sa filiale COGESUD et de mandater sa filiale Bouygues Energies & Services en vue de développer et de réaliser une centrale photovoltaïque sur les 33 hectares dévolus à son entreprise. 

 

Vous pouvez consulter le texte de  notre courrier ici :

 

 

Collectif Non à la carrière d’Audun-le-Tiche

Mairie d’Aumetz

6, Place de l’Hôtel de ville

57710 AUMETZ                                                        

                                                                       BOUYGUES S.A.

                                                                       Monsieur le Président – Directeur Général

                                                                       32, Avenue Hoche

                                                                       75008 PARIS

 

                                                                       Aumetz, le 27 avril 2018

 

Monsieur le Président - Directeur Général,

 

Notre collectif souhaiterait attirer votre attention sur un projet défendu par l’une des filiales de votre groupe sur le secteur du Pays-Haut situé le long de la frontière luxembourgeoise entre les départements de Meurthe-et Moselle et de Moselle.

 

La société Les Carrières de l’Est (COLAS-COGESUD) dispose aujourd’hui d’une autorisation préfectorale obtenue par voie de jugement devant le Tribunal administratif de Strasbourg en réponse à une demande d’exploitation d’une carrière de matériaux calcaires et d’enfouissement de déchets sur le ban communal d’Audun-le-Tiche.

 

Ce projet risqué, car placé au milieu de nombreuses contraintes, suscite un profond rejet, tant de la part de la population (plus de 6.500 pétitionnaires à ce jour), que de la part des élus qui le considèrent contraire aux enjeux de notre territoire. À ce titre, la région Grand-Est vient d’adopter à l’unanimité une délibération contre cette carrière sous la forme d’une motion.

 

À l’heure où notre territoire construit son Plan local d’urbanisme intercommunal, ainsi que son Plan Climat dans un esprit résolument tourné vers le développement durable et la transition énergétique, la détermination de votre filiale nuit gravement à ces travaux et détériore considérablement l’image de votre groupe au sein des communes et des établissements publics de la région, toujours plus nombreux à nous soutenir.

 

Vous souhaitez « construire l’avenir ». C’est votre « plus belle aventure ». Nous aspirons, nous aussi à un avenir, à ceci près que nous souhaitons que l’aventure réponde aux exigences de notre temps et qu’elle soit conduite dans un esprit constructif avec les habitants de ce bassin déjà fortement grevé par les minières de fer ou de pierre.

 

À l’occasion de la toute récente visite d’Etat du Couple grand-ducal en France, le Premier Ministre luxembourgeois a déclaré vouloir soutenir l’émergence d’un vaste programme transfrontalier de développement des énergies renouvelables en partenariat avec l’Allemagne toute proche et très en avance sur cette question par rapport à notre pays.

 

La France est en effet très loin des objectifs qu’elle s’est fixés en la matière dans le cadre des Accords de Paris sur le climat. Le Ministre de la Transition écologique et solidaire s’en est d’ailleurs ému à de multiples reprises et a constitué un Comité de l’Accélérateur de la Transition Ecologique (AcTE) pour tenter de rattraper ce retard. À la demande du Ministre Nicolas Hulot, le Député européen luxembourgeois Claude Turmes a accepté de participer aux travaux de l’AcTE, signe d’un rapprochement manifeste de ces deux pays sur ce point.

 

Monsieur le Président - Directeur Général, nous avons là tous les facteurs favorisant le développement d’un marché sur le lequel votre groupe est amené à prospérer.

 

En étudiant la structure de votre entreprise, nous avons noté l’existence de votre filiale Bouygues Energies & Services. L’une des activités de cette filiale porte sur la conception et l’installation de centrales photovoltaïques. Nous considérons que ce type de projet répond parfaitement aux enjeux de notre territoire, aux souhaits des gouvernements luxembourgeois et français, et aux objectifs des Accords de Paris sur le climat. Mieux encore, un tel projet est porteur de nouveaux emplois et d’un regain d’attractivité pour notre secteur.

 

Monsieur le Président - Directeur Général, vous l’aurez compris, notre action vise également à préserver vos intérêts, ainsi que ceux des propriétaires terriens, de la commune d’Audun-le-Tiche et de la Communauté de Communes du Pays-Haut Val d’Alzette. Et ce bien davantage que le projet initial, puisque les gains pour chacun seront pérennes et n’affecteront, ni le sous-sol, ni la ressource en eau, ni la mobilité qui est l’un des enjeux majeurs de notre territoire.

 

C’est pourquoi, nous vous demandons instamment d’user de toute votre influence afin de corriger l’affectation des 33 hectares dont vous disposez en faveur de la solution que nous vous formulons dans la présente.

 

Pour que cette aventure soit la plus belle possible pour tous, nous vous invitons à construire l’avenir avec nous et les représentants du Pays-Haut Val d’Alzette. Nous nous tenons bien entendu à votre entière disposition afin de vous apporter tous les éléments d’information.

 

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président - Directeur Général, nos sincères et cordiales salutations.

 



Le Collectif.

 

 

Please reload

Please reload

Archives

© 2015 by COLLECTIF CONTRE LA CARRIERE D'AUDUN-LE-TICHE. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now